top of page

LE CANADA, UNE EVIDENCE

Une fois que nous avons pris la décision de faire appel à une mère porteuse pour réaliser notre rêve de famille, il nous restait une question de taille : où aller, dans quel pays allions nous pouvoir débuter notre parcours de GPA ?

 

Nous avons d'abord étudié les possibilités pour les couples de garçons, qui sont peu nombreuses.

Hors de question pour nous d'aller en Europe de l'est où le cadre légal est bancal et où les risques sont trop importants et les mères porteuses peu respectées.

Nous avons étudié l'option des Etats-Unis mais le budget total était trop important pour nous.

Rapidement, nous avons choisi le Canada pour les raisons suivantes:  

>LE BUDGET

Il faut prévoir en moyenne entre 80 000 et 100 000 euros, c'est une sacrée somme, mais c'est quand même plus d'un tiers de moins qu'aux Etats-Unis.

>L'ASPECT HUMAIN

Au Canada, la GPA est altruiste, c'est-à-dire que les donneuses d'ovocytes et mères porteuses ne sont pas rémunérées, mais remboursées de leur frais. Mine de rien, ça change les choses puisque la philosophie de départ est basée sur l'humain et non sur le business. 

>LE CADRE LEGAL 

Au Canada, la gestation pour autrui est accessible à tous les modèles familiaux.

Toutes les  provinces autorisent la GPA, qui est donc légale, même s'il y a des nuances d'une province à l'autre (par exemple, une GPA au Québec n'est possible que pour les résidents du Québec. Partout, Il est possible de faire reconnaître les deux parents comme parents légaux sur l'acte de naissance.

Vous pouvez consulter le Reproduction Act, ici

>UN PAYS QU'ON ADORE

On adore le Canada et la gentillesse, le sens de l'accueil et l'ouverture des Canadiens. Et il y a de nombreux professionnels spécialisés habitués à travailler avec des couples internationaux (agences, cliniques, avocats).

PREMIERES IMPRESSIONS

Pour toutes ces raisons, le Canada a été une évidence pour nous,

et les premiers contacts sur place ont confirmé nos premières impressions. Mais nous sommes conscients que certains couples peuvent préférer les USA car tout est plus développé et les mères porteuses plus nombreuses.

 

Pour connaître le process au Canada, c'est par là !

bottom of page