LE CHOIX DE LA CLINIQUE

Nous avons pris contact assez rapidement avec plusieurs cliniques pour comparer, être sûrs de faire le bon choix et être prêts à se lancer rapidement au moment voulu, pour ne pas perdre de temps.

Notre agence nous a mis en relation avec une clinique, nous avons donc bénéficier d’un skype gratuit. Sinon, la plupart facturent entre 150 et 300 dollars canadiens pour le premier appel de consultation.

 

Il y a un gros nombre de cliniques de la fertilité au Canada, donc parfois difficile de s’y retrouver et de savoir ce qu’elles valent.

 

Voici les principales cliniques utilisées par les couples internationaux (et ce que nous savons d’elles).

>REPROMED (Toronto)

C’est la clinique avec laquelle nous avons travaillé. Nous avons eu un très bon contact initial et l’ensemble du process s’est bien passé puisque notre donneuse a effectué son don d’ovocyte là-bas, idem pour la FIV avec notre porteuse.

Ils peuvent faire des progrès sur la communication (ils doivent gérer beaucoup de couples…) mais ils ont en tout cas été réactifs et efficaces aux moments les plus importants et tout a bien fonctionné puisque notre fils est né 😊

Au-delà de la réputation, nous avons choisi cette clinique pour ce qui nous a semblé être un bon rapport qualité-prix (en plus de la géographie, qui n’était pas un frein pour notre donneuse ou notre porteuse).

N’hésitez pas à les contacter de la part de Sebastien et Julien de Paris (toujours bien de contacter en se faisant recommander, ça aide tout le monde).

>HANNAM (Toronto)

Excellente clinique avec de très bons résultats. Super contact avec le médecin, Dr Hannam. On peut le contacter directement, via email ou téléphone, et il prend le temps de te répondre dans les détails, plutôt rare! Nous avons commencé avec cette clinique, mais nous avons dû finalement changer car notre donneuse avait des contraintes de dates qui ne collaient pas avec leur planning (un peu compliqué à expliquer), mais nous étions déçus de ne pas continuer avec cette clinique.

 

N’hésitez pas à la contacter de la part de Sébastien et Julien de Paris.

>PCRM (Vancouver et Edmonton)

>CREATE (Toronto)

C’est la clinique canadienne la plus « célèbre », la plus connue auprès des couples internationaux, donc ils savent très bien gérer une relation à distance. C’est la première clinique que nous avons contactée, par l’intermédiaire de notre agence. Nous avons eu un très bon contact ! Nous n’avons pas donné suite car cela dépassait un peu notre budget et les délais d’attente étaient un peu longs.

C’est la clinique par qui nous sommes passés pour le début de notre deuxième parcours. Jusqu’ici, nous avons des embryons là-bas (clinique d’Edmonton) en attendant d’être prêts pour la suite. Nous avons eu un super contact avec eux, la communication est excellente, ils ont été professionnels et les tarifs sont dans la moyenne.

 

Attention, important: ils imposent aux parents de se déplacer physiquement pour signer les contrats à chaque étape (don d'ovocytes et transfer d'embryon). Nous avons eu une dérogation en insistant, pour cause de Covid-19 mais ils ont un process de fonctionnement assez strict donc renseignez-vous bien ! 

N’hésitez pas à la contacter de la part de Sébastien et Julien de Paris.

>GRACE FERTILITY (Vancouver)

Nous n'avons jamais eu affaire à eux, mais plusieurs couples avec qui nous avons parlé travaillent avec cette clinique, et leur expérience a l'air positive. Apparement c'est une petite clinique avec une bonne réactivité et du sérieux.

>OLIVE FERTILITY (Vancouver)

La consultation payante a été organisée par téléphone (pas de skype) et la médecin a un peu expédié ça… Les retours sur les forums sont un peu mitigés. Apparement, c’est un peu l’usine et pas de véritable attention personnalisée. C’est les retours qu’on a eus mais difficile de savoir vraiment.

>VICTORIA FERTILITY (Victoria)

Très bon contact avec le docteur, il nous a paru très pro et organisé et c’était la clinique la moins chère a priori, ils ont bonne réputation, mais ils appliquaient, quand nous avons pris contact avec eux, une politique de « sperm quarantine » de plusieurs mois (pour éviter les risques d’infection).

C’est-à-dire qu'ils conservent le sperme en quarantaine avant de l'utiliser le sperme avec des ovocytes pour faire des embryons. C’est une info à prendre en compte car cela peut retarder tout le process, en fonction du moment auquel le don est fait !

Attention: cette clinique a été rachetée il y a quelques mois par PCRM (voir au-dessus), donc le fonctionnement est forcément différent.

NOS CONSEILS

>Pour faire le choix de la clinique, cela peut être une bonne idée, selon les situations de prendre en compte le facteur géographique, donc de ne pas choisir une clinique à Vancouver si votre donneuse ou votre porteuse se trouve à Terre-Neuve ! Ce n’est pas nécessairement un frein, mais posez-vous au moins cette question. En fait, certaines donneuses ou porteuses ne veulent pas forcément voyager trop loin (alors que d’autres veulent bien se rendre aux Etats-Unis si nécessaire). En dehors des possibilités de chacun, cela implique également un surcout financier pour vous en remboursement de frais d’avion.


 

> Quand vous regardez les devis des cliniques, n’oubliez pas de compter le prix des médicaments (pour la donneuse et pour la porteuse), ce qui fait un total approximatif, selon les cliniques, de 8000 dollars canadiens. Souvent cette somme n’est pas inscrite dans les devis, et c’est en plus. Je le précise car ça fait vite monter le prix, notamment pour les cliniques qui ont des prix d’appels attractifs !

Après, il faut aussi comparer à prestations équivalentes, en voyant par exemple le coût du PGS (pre-genetic screening sur les embryons). Si vous souhaitez le faire, ça fait grimper la note aussi…
Les devis sont durs à déchiffrer quand on débute, car pas mal de mots techniques, et d’une clinique à l’autre, les procédures et les méthodes de calculs changent. Donc ne pas hésiter à demander aux cliniques pour avoir les détails.


 

> Avant de vous rendre au Canada pour faire le don de sperme à la clinique, cela peut être une (très) bonne idée de faire un spermogramme ici (qui peut être prescrit par un médecin, ça se fait dans un labo) pour évaluer la qualité et les « performances ». Dans le cas d’un couple qui souhaiterait faire des embryons avec les deux, cela peut aussi influer sur l’ordre des choses, pour éviter les déconvenues (sachant que les enjeux financiers peuvent être importants…). Donc autant mettre toutes les chances de son côté !

Recevez notre Newsletter

avec les dernières infos sur la GPA,

la législation, les bons plans et les conseils des professionnels du secteur

CONTACT

>N'hésitez pas à nous envoyer vos questions ou nous faire part de vos observations sur le site ! 

​​

>Contactez-nous via le formulaire ou directement par email: seb@monbebeaucanada.com

Tous droits réservés - 2020

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now